Voulez-vous devenir mon parrain ?

 

Devenir parrain c'est apporter un soutien financier chaque mois pour aider l'enfant à subvenir à certains besoins comme l'alimentation, les soins ou encore apporter un peu de bien être avec l'achat de vêtements, de jeux, d'affaires d'école... 

Si vous voulez prendre une place dans la vie d'un de nos enfants n'hésitez pas à nous contacter, une explication plus en détail de votre rôle de parrain vous sera donnée. Nous comptons sur vous pour apporter un peu de chaleur et de soutien dans la vie de nos enfants. 


Un immense merci à nos parrains et marraines, nous sommes heureux de vous accueillir dans notre grande famille. Votre soutien est fondamentale pour nos enfants : Poko, Raogo, Félicité, Solance, Richard, Célestin, Frédéric, Kiswendsida, Bonsdawendé, Minata, Isaaka, Adama, Awa, Augustin, Nadège, Naomie, Sadia, Dieudonné, Djamila, Fatimata, Nafissatou, Awa Y. 


Témoignage de Martine Do Coito, l'une de nos nouvelle marraine


" Se séparer d'un petit bout de notre superflu pour leur faire bénéficier d'une partie de l'essentiel. Nous avons décidé de parrainer Wahab Sangla, petit garçon de 4 ans porteur de handicap, accueilli au sein de l'orphelinat à La-Toden au Burkina-Faso. Actuellement en grande souffrance, nous espérons que Wahab se rétablisse très vite et nous le soutiendrons pour qu'il puisse grandir dans les meilleures conditions possible. Merci du fond du cœur à tous ceux qui, sur place, se mobilisent et s'occupent de lui (ainsi que tous les autres enfants). Les ros se sont eux ! " 

 

 

 

Nous voudrions rendre hommage à notre petit bonhomme Wahab qui a perdu la vie ce mardi 14 juillet dans la soirée. Wahab souffrait de la drépanocytose et n'a malheureusement pas résisté à une crise de paludisme. Nous continuons à nous battre au quotidien pour aider nos enfants à lutter contre ce genre de problèmes très régulier. Nous gardons en mémoire ce petit homme qui a eu beaucoup de courage pendant ces 4 années. Nous avons également une grande pensée pour sa grande sœur qui doit maintenant apprendre à vivre sans lui. 

Nous remercions encore tout le monde pour vos messages de tendresse et tout votre soutien pour nos enfants.